Blogue

15 novembre 2021

L’inflation accélère

Par PRATTE

 

Marché en bref

Les marchés ont terminé la séance de lundi en force, soutenus par l’adoption d’un projet de loi aux États-Unis sur les infrastructures de plus de 1 000 milliards de dollars. Ce projet permettrait un nouveau financement pour les transports, les services publics et le haut débit, entre autres projets d’infrastructure.

« Les investisseurs attendent une augmentation significative des dépenses d’infrastructure depuis des décennies », a déclaré Anthony Pettinari de Citi dans une note. « Nous considérons cet investissement générationnel comme un catalyseur de croissance important pour un certain nombre de nos titres. »

Le Dow a gagné 0,29 % terminant à un nouveau sommet pour atteindre 36 432,22 points. Même scénario pour le NASDAQ qui a clôturé avec des gains de 0,07 % à 15 982,36 points et pour le S&P 500 à 4701,70 points (+0,09 %), son 8e sommet consécutif.

Le S&P 500 a maintenant enregistré 64 clôtures record en 2021 et est en hausse de plus de 25 % cette année.

Les trois principaux indices ont marqué une pause mardi, interrompant leur plus longue reprise depuis 2017. « Le marché est mûr pour une petite pause, il a été survendu », a résumé Karl Haeling de LBBW après la série d’avancées des indices à de plus hauts historiques. « Selon moi, les mauvaises nouvelles sur l’inflation sont déjà intégrées par le marché qui sent que les hausses de prix ne vont pas être un problème à long terme ».

Le titre de Roblox a explosé de 41,90 % mardi après avoir dévoilé de bons résultats trimestriels. L’entreprise a enregistré une hausse de 102 % de son chiffre d’affaires trimestriel, mais affiche toujours 74 millions de dollars de perte sur le trimestre contre 48,6 millions un an auparavant.

Mauvaise séance pour Wall Street mercredi alors que les indices ont mal réagi face aux nouvelles données sur l’inflation. Le ministère américain du Travail a annoncé mercredi que l’inflation avait accéléré à 6,2 % sur un an en octobre, alors que les analystes s’attendaient à une hausse de 5,9 %. Les données du rapport démontrent que l’inflation est à son plus haut niveau depuis 30 ans.

Il y a six mois, l’inflation se reflétait seulement sur quelques secteurs. Le dernier rapport a établi qu’elle est désormais répandue dans la plupart des produits de consommation : l’énergie et l’alimentation, mais aussi le logement, les véhicules d’occasion et les voitures neuves. En excluant l’alimentation et l’énergie, la hausse des prix atteint 0,6 % en octobre sur un mois, et 4,6 % sur un an.

Le Dow a terminé la journée de mercredi en baisse de 0,66 %, le NASDAQ reculait de 1,66 % et le S&P 500 perdait 0,82 %.

« Plus l’inflation galope, plus les gens pensent que (le président de la Réserve fédérale Jerome) Powell va accélérer le programme » de normalisation de la politique monétaire américaine, voire relever les taux, a souligné Maris Ogg. Toutefois, « si les gens étaient vraiment inquiets, le marché aurait chuté davantage » a-t-elle rajouté.

Wall Street a terminé la séance de jeudi en ordre dispersé alors que le titre de Disney (-7,07 %) a entrainé le Dow (-0,44 %) dans sa chute. Le NASDAQ a pour sa part clôturé la journée en hausse de 0,52 %, alors que le S&P 500 gagnait 0,06 %.

« Nous allons expérimenter ces poussées et ces tractions à mesure que nous allons obtenir ces données qui bousculent un peu les marchés, comme avec l’inflation hier », a déclaré Yung-Yu Ma, stratège en chef des investissements de BMO Gestion de patrimoine.

Les marchés ont ouvert en légère hausse vendredi ; le Dow gagnait 0,23 %, le NASDAQ avançait de 31 % alors que le S&P 500 prenait 0,22 %.

Tesla

Elon Musk a publié un sondage sur Twitter durant le weekend dans lequel il demandait à ses abonnés s’il devrait vendre une partie de ses actions.

« Depuis peu, on parle beaucoup des gains non réalisés comme d’une stratégie d’optimisation fiscale. C’est pourquoi je propose de vendre 10 % de mes actions Tesla. Soutenez-vous cela ? », avait demandé samedi M. Musk sur son réseau social de prédilection, où il compte près de 63 millions d’abonnés.

Les investisseurs n’ont pas apprécié cette manœuvre et ont délaissé le titre lundi, qui a clôturé en baisse de 3 %. Si Elon Musk prend la décision de vendre une partie de ses actions, il pourrait empocher plus de 20 milliards de dollars américains.

Le milliardaire a posé cette question alors que les démocrates envisagent d’augmenter les impôts des plus fortunés aux États-Unis.

« Il est bien connu que Musk va bientôt avoir de gros impôts à payer en raison des 23 millions d’options sur titre qui lui avait été attribué en 2012 et qui expire en août 2022 », remarque Dan Ives, analyste pour Wedbush Securities, qui estime la facture à « plus de 10 milliards $ US ».

En effet, selon le Bloomberg Billionaires Index, Elon Musk est actuellement la personne la plus riche du monde, devant le fondateur d’Amazon Jeff Bezos et le magnat français de la vente au détail Bernard Arnault.

« Le fait que l’homme le plus riche du monde paie ou non des impôts ne devrait pas dépendre des résultats d’un sondage Twitter », a affirmé sur Twitter M. Wyden, qui préside la commission des finances de la chambre haute du Congrès américain. « L’heure est venue pour un Impôt sur le revenu des Milliardaires. »

Le titre de Tesla a chuté de 17 % depuis jeudi dernier enregistrant des pertes de plus de 200 milliards de dollars. Malgré la dernière baisse, Tesla est toujours en hausse de 45 % cette année.

Finalement, Elon Musk a décidé lundi de se départir d’environ 4,5 millions en action selon les documents déposés mercredi auprès de la SEC, le régulateur américain des marchés.

Disney

La compagnie a dévoilé mercredi des résultats trimestriels décevants, annonçant un ralentissement de son nombre d’abonnés à sa plateforme numérique. Disney + a accumulé 2 millions d’abonnés supplémentaires lors du dernier trimestre alors que les investisseurs s’attendaient à beaucoup plus.

La compagnie a eu de la difficulté à produire du nouveau contenu dû à la pandémie. Toutefois, Disney estime qu’elle se reprendra lors du quatrième trimestre en 2022 alors que la plateforme ajoutera du contenu original.

Disney a enregistré un bénéfice net de 159 millions de dollars au quatrième trimestre tandis que le chiffre d’affaires s’est quant à lui nettement amélioré, passant de 14,71 milliards à 18,53 milliards de dollars. Son titre reculait de 7,07 % jeudi à la fermeture et est en baisse de 3,7 % depuis le début de l’année.

 

Pratte Gestion de portefeuille est une firme inscrite auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF) ainsi que de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario (CVMO).

Destiné à fournir des renseignements généraux sur les marchés et les titres et non à répondre à vos besoins spécifiques, le présent bulletin est le fruit du seul travail de l’auteur. Les opinions (y compris les recommandations, s’il y a lieu) exprimées dans le présent bulletin sont celles de l’auteur seulement et ne représentent pas nécessairement celles de Pratte Gestion de portefeuilles et ne constituent pas des activités de conseil en matière d’investissement en valeurs destinés à répondre à vos besoins spécifiques.

Les renseignements que contient le présent bulletin proviennent de sources considérées comme fiables, mais leur exactitude et leur exhaustivité ne peuvent être garanties et, en les fournissant, l’auteur et Pratte Gestion de portefeuilles n’assument aucune responsabilité. Ces renseignements étaient à jour à la date indiquée dans le présent bulletin, et ni l’auteur, ni Pratte Gestion de portefeuilles n’assument quelque obligation que ce soit en vue de les mettre à jour ou de signaler tout fait nouveau en ce qui a trait à ces renseignements. Le présent bulletin est destiné à la diffusion dans les territoires où l’auteur et Pratte gestion de portefeuilles sont inscrits en vue de pratiquer le commerce des valeurs mobilières. Toute distribution ou diffusion du présent bulletin dans un autre territoire est interdite. L’auteur, Pratte Gestion de portefeuilles ses sociétés affiliées et leurs administrateurs, dirigeants et employés respectifs, de même que les entreprises auxquelles ils sont associés peuvent, de temps à autre, détenir des titres dont il est fait mention dans le présent bulletin.

Blogue

Vous voulez devenir client?

CONTACTEZ-NOUS