Blogue

4 janvier 2019

À surveiller en 2019

Par PRATTE

2019 FR

Bonne Année 2019 à tous nos lecteurs ! Nous sommes heureux d’être de retour et de vous accompagner pour une nouvelle année. Pour ce premier blogue de l’année, nous avons pensé vous offrir des articles proposant des analyses de ce qu’il faudra surveiller en 2019. L’année 2018 a certainement été une année sous le signe des montagnes russes et de la volatilité alors que les sommets atteints en 2017 sont désormais chose du passé. Dans ce blogue, vous retrouverez donc des titres à surveiller, les prévisions économiques canadiennes ainsi que les risques envisagés en 2019. Voici donc les meilleurs articles à lire pour mieux vous préparer pour l’année financière qui commence.

Bourse: les bons coups de 2018, les titres à surveiller en 2019

Qui de mieux que notre président et gestionnaire de portefeuilles, Philippe Pratte, pour vous proposer des titres à surveiller en 2019. Il a récemment participé à un article où il a noté les titres ayant bien performé en 2018 ainsi que ceux à surveiller en 2019. Il a également donné son avis sur plusieurs sujets, dont le secteur du cannabis et celui des cryptomonnaies. On retrouve parmi les titres sélectionnés par Philippe Pratte, Hexo, Walt Disney et Shopify. Un article à lire pour connaître les titres sélectionnés par notre gestionnaire de portefeuilles ainsi que ceux choisis par d’autres experts de l’industrie.

Économie canadienne

Lors d’une entrevue pour CTV, le gouverneur de la Banque du Canada, Stephen Poloz, a déclaré qu’il ne voyait pas de récession pour l’économie canadienne en 2019. Il a toutefois indiqué que les tensions commerciales demeurent le plus grand risque pour l’économie canadienne en 2019. « Le commerce et les investissements ralentissent déjà au niveau international en raison de la guerre commerciale qui a déjà commencé et des perspectives qu’il puisse y en avoir davantage », a-t-il déclaré. « Cela entraînerait un ralentissement de toutes les économies et une hausse des prix, car les tarifs augmenteraient les prix. Il y a donc un risque d’inflation croissante parallèlement au ralentissement des économies. Il n’existe aucun outil macroéconomique permettant de remédier à cette combinaison » a ajouté Stephen Poloz.

La bourse de Toronto, qui après avoir atteint son plus haut niveau en juillet dernier, continue de reculer, cumulant des pertes de plus de 10 % depuis le début de 2018. En fait, plus de la moitié des titres regroupant l’indice affichent des pertes de 20 % depuis leur dernier sommet.

On ne peut passer sous silence les récents déboires de l’or noir qui, on le sait, affectent grandement l’économie canadienne. D’après Statistique Canada, les prix à la pompe ont chuté de 5,4 % comparativement à la même période il y a un an. Plusieurs investisseurs demeurent prudents face à leur incapacité à prédire ce qui nous attend en 2019. Malgré tout, la Banque du Canada prévoit une bonne année 2019 pour l’économie canadienne. Une perspective à lire pour mieux comprendre où notre économie se dirige.

Les marchés boursiers en 2019

Les investisseurs à travers le monde attendent avec impatience la fin de l’année 2018 qui a été sans aucun doute désastreuse pour les marchés financiers. Les titres composant le FAANG (Facebook, Amazon, Apple, Netflix et Google) ont tous perdu une grande partie de leurs valeurs boursières, tandis que les trois principaux indices américains ont grandement souffert dans les derniers mois.

MoneySense nous présente une compilation des articles qui offrent une perspective des marchés pour 2019. On y retrouve les perspectives de la Goldman Sachs qui estiment que les marchés devraient enregistrer des « gains modestes » en 2019. D’après eux, le S&P devrait enregistrer des gains de 5 % et la banque recommande aux gens de détenir plus d’argent que par le passé et de demeurer en position défensive. Ils craignent toutefois l’impact des tarifs de 25 % sur les produits chinois qui pourraient, à leur avis, venir jouer sur la performance des marchés.

Du côté de Morgan Stanley, on estime qu’il n’y aura aucune croissance de marché en 2019. Ils croient également que les revenus trimestriels des compagnies seront à la baisse. Tout comme la Goldman Sachs, Morgan Stanley recommande aux gens la stratégie défensive. Un article intéressant à lire pour se préparer à la prochaine année qui pourrait être difficile au niveau de la performance des marchés.

2019 en graphique

Le magazine Macleans revient pour une cinquième année d’affilée avec 70 graphiques à surveiller pour 2019 et ainsi permettre aux lecteurs d’avoir un meilleur aperçu de ce qui nous attend au cours de la prochaine année. Au menu, la crise pétrolière en Alberta, les tensions commerciales et la hausse des taux d’intérêt. À lire pour mieux comprendre ce qui s’est déroulé en 2018 tout en se préparant pour ce qui nous attend en 2019.

Des compagnies à surveiller en 2019

Superbe palmarès par les analystes de Bloomberg Intelligence qui ont analysé plus de 1900 compagnies dans divers secteurs pour ainsi établir leur top 50 des sociétés à surveiller. Ils ont ainsi identifié les entreprises qui devront faire face à des défis inhabituels dans la prochaine année ou qui devraient mettre en vente de nouveaux produits ou services. Pour établir leur palmarès, les analystes ont pris en compte la croissance des revenus, les marges, la part de marché, la dette et d’autres facteurs tels que la conjoncture économique. Voici donc la liste des 50 compagnies à surveiller en 2019.

Bonne lecture !

 

 

 

Pratte Gestion de portefeuille est une firme inscrite auprès de l’autorité des marchés financiers (AMF) ainsi que la commission de valeur mobilière de l’Ontario (CVMO).

Destiné à fournir des renseignements particuliers aux clients, le présent bulletin est le fruit du seul travail de l’auteur. Les opinions (y compris les recommandations, s’il y a lieu) exprimées dans le présent bulletin sont celles de l’auteur seulement et ne représentent pas nécessairement celles de Pratte Gestion de portefeuilles.

Les renseignements que contient le présent bulletin proviennent de sources considérées comme fiables, mais leur exactitude et leur exhaustivité ne peuvent être garanties et, en les fournissant, l’auteur et Pratte Gestion de portefeuilles n’assument aucune responsabilité. Ces renseignements étaient à jour à la date indiquée dans le présent bulletin, et ni l’auteur, ni Pratte Gestion de portefeuilles n’assument quelque obligation que ce soit en vue de les mettre à jour ou de signaler tout fait nouveau en ce qui a trait à ces renseignements. Le présent bulletin est destiné à la diffusion dans les territoires où l’auteur et Pratte gestion de portefeuilles sont inscrits en vue de pratiquer le commerce des valeurs mobilières. Toute distribution ou diffusion du présent bulletin dans un autre territoire est interdite. L’auteur, Pratte Gestion de portefeuilles ses sociétés affiliées et leurs administrateurs, dirigeants et employés respectifs, de même que les entreprises auxquelles ils sont associés peuvent, de temps à autre, détenir des titres dont il est fait mention dans le présent bulletin.

 

 

 

Blogue

Vous voulez devenir client?

CONTACTEZ-NOUS